La vie devant soi

La vie devant Soi - Prix Goncourt 1975
Auteur : Romain Gary

Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que « ça ne pardonne pas » et parce qu'il n'est « pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur ». Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son « trou juif », elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré « des peuples à disposer d'eux-mêmes » qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.
 
Notez qu'en 1956, un certain Romain Gary reçut le prix Goncourt. Ce fameux Romain Gary a publié plusieurs ouvrages, sous différents pseudonymes. C'est ainsi qu'en 1975, sous le pseudonyme "Emile Ajar", l'auteur reçoit un deuxième prix Goncourt. Il le refusa - car il savait qu'on ne peut recevoir 2 fois le prix - mais ce prix lui fut tout de même attribué. Signe de son talent? Quoiqu'il en soit, il "avoue" la supercherie à travers son roman posthume, bien que deux années avant cette révélation, une étudiante en lettres avait constitué un mémoire soutenant que Romain Gary et Emile Ajar n'étaient d'autres qu'une seule et même personne. Perspicace !


Dans tous les cas, ce livre est marquant. Dans les premières pages, la syntaxe et le lexique utilisé m'ont beaucoup dérangés. Mais petit à petit, on s'y fait, et on comprend la volonté de l'auteur de nous faire lire la façon de parler de Momo, petit musulman, plein d'affection pour sa mère de substitution, Rosa, une ancienne prostituée, juive. Il va tout mettre en œuvre, lorsqu'elle tombe malade, pour ne pas qu'elle n'entre à l'hôpital et l'accompagne, s'occupe d'elle jusqu'au bout.
Ce livre traite de sujets profond, qui ont l'air d'être intemporels (dignité humaine, d'une affection intergénérationnelle et même inter-religion etc.) Momo, bien qu'il ne dit pas son âge, semble avoir grandi trop vite, et on ne peut que s'attacher à lui. Voilà un livre bouleversant, un petit chef d'œuvre.
Une adaptation cinématographique a été faite de ce livre, et j'aimerai beaucoup la voir. Simone Signoret joue le rôle de Madame Rosa.

Tags : Auteur : Romain Gary - Auteur : Emile Ajar - Prix Goncourt

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.230.68) if someone makes a complaint.

Comments :

  • les-livres-une-passion

    10/09/2017

    je n'ai jamais lu le livre, mais j'ai vu le film, et qu'est ce qu'il était bien!

    - Le parfum: Je n'ai jamais vu le film, mais quel chef d'oeuvre que cet ouvrage

  • livre-resume

    19/07/2017

    ben, tu m'intrigues là! déjà le "dans la lignée de la vie devant soi" m'avait à moitié convaincue, mais ton avis en plus est... convaincant encore plus! lol
    --------------
    Je n'ai pas encore lu "La vie devant soi" justement Je pense que je le ferai, je vais le noter quelque part pour l'acheter d'ici peu. :)

  • LynnRenier

    04/07/2017

    J'ai trouvé quelqu'un qui l'a lu aussi ♪

  • CANTIO

    23/06/2017

    Ha oui? Je serais ravie de la voir un de ces quatre alors! un livre vraiment touchant, je suis curieuse de voir s'ils ont su retranscrire ces émotions à l'écran
    ---
    C'est jamais vraiment la même chose en film.

  • CANTIO

    11/06/2017

    Ca a l'air triste et intéressant. L'histoire de l'auteur est intéressante aussi !
    Il me semble avoir entendu parler de l'adaptation.

  • changekiff

    12/10/2016

    berk

  • Balavoine12

    17/05/2015

    Tout à fait d'accord avec toi ! :)

  • Balavoine12

    17/05/2015

    Belle couverture. Je l'ai lu il y a quelques années et je l'avais beaucoup aimé ! Je le conseille :)

  • Priisonners66

    14/04/2015

    Très belles couvertures!!

  • juju3006

    07/04/2015

    Jolies acquisitions ;)

Report abuse