Le Porteur de Mort

L'apprenti - Tome 1
Auteur : Angel Arekin
Le Porteur de Mort

[ Couverture : Seïs, Tel-Chire et Den, devant Mataore. ]

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d'Asclépion. S'il accepte, il deviendra l'un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S'il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l'ombre du Renégat s'étend sur sa terre d'origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

Alors alors.... Que dire? Moi c'est le titre qui m'a attirée. J'étais intéressée, alors pourquoi pas...
Personne ne me l'a conseillé en particulier, je suis tombée dessus... Et quelle chute!
Ce roman est une petite merveille...
On commence tout simplement avec une mort en prologue. La personne ignore qui elle est, mais un prénom reste en mémoire : Shaolan.
Et hop, les chapitres commencent (plutôt appelés "Cycle"), nous rencontrons Seïs Amorgen et Naïs Holisse,
cousins. On comprend rapidement qu'ils n'ont pas une relation comme les autres. On sait également que Naïs vit chez son oncle et sa tante, parents de Seïs, sans plus. L'auteure est du genre à vous donner l'information quand l'occasion se présente, pas besoin de faire une biographie des personnages pour que tout soit limpide : son talent fait en sorte que tout est limpide. Son style est simple et efficace, elle allie parfaitement l'humour à son récit, sa plume vous fera voler de pages en pages.
Puis, très vite, on apprend que les Tenshins recrutent pour leur Confrérie. A la surprise de tous, Seïs, qui tourne plutôt mal, est nommé "apprenti" de la dite Confrérie.
De cycle en cycle, nous passons dans la peau de Seïs, puis de Naïs. Nous suivons l'apprentissage de l'un à Mataore, la poursuite de sa vie de l'autre dans la ville, faisant des bonds de quelques années à presque chaque cycle. L'utilisation du "Je" est judicieuse, nous fait sentir plus proche de ces deux cousins.
À un moment, nous entrons dans la peau d'une inconnue jusqu'alors, et nous la retrouverons plus tard : Meridiane.
Sans toutefois savoir où mèneraient ces histoires, alors que j'en étais à la moitié du livre, j'ai poursuivi ma lecture, allant de rebondissements en nouvelles questions qui germaient dans ma tête. Certains fait me semblent un peu gros bien que prometteur, je pense notamment [ au fait que Teichi, le petit frère de Seïs, soit aussi doté d'un don et qu'il parte, comme ça, un beau jour avec un inconnu, un Élénide qui requiert son aide... ].
Par moments, j'ai eu l'impression que Seïs, au travers du récit, se confiait, comme s'il s'agissait de ses mémoires, avec des phrases telles que "je ne le compris que plus tard" etc.
Par moments également, je dois avouer qu'il m'a tapé sur le système. Est ce possible d'être aussi.... inconscient, insouciant, tête de mule et j'en passe? Soit.
Notez que malgré le fait que nous soyons en 2070/2080, l'univers créé par l'auteure rappelle un peu le Moyen-Âge.
Concernant ce livre, j'avoues avoir du mal à trouver les mots adéquats pour en parler. En bref, j'ai su très vite que j'allais adorer, car dès les premières pages, j'ai pu me rendre compte que j'avais un petit chef d'oeuvre en main. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un livre, aussi obnubilée à l'idée d'aller plus loin dans l'histoire...
Sachez que ce premier tome n'es pas riche en "action", j'entends par là les combats épiques auxquels on s'attend parfois en chaque fin de tome. Non, ce premier tome pose les bases solides d'une histoire qui promet de détonner. Pourtant, malgré ce que certains qualifieraient de "manque d'action", je ne me suis pas ennuyée un seul instant, car ce n 'est pas un livre dans lequel il ne se passe rien, loin de là.
À peine ai-je eu fini de lire les dernières lignes de ce livre que je me suis lancée dans sa suite.
Autant dire que je le conseille vivement!


Tenshin - Tome 2
Auteur : Angel Arekin
Le Porteur de Mort

Après 5 longues années d'apprentissage, Seïs rentre enfin auprès des siens. Cependant, l'appel du sabre grandit en lui et, malgré ses sentiments pour elle, Seïs abandonne une nouvelle fois Naïs, pour prendre ses fonctions de Tenshin à la capitale. Le sacre du nouveau roi est l'occasion idéale pour mettre en action tout ce qu'on lui a enseigné à Mantaore... Mais rien ne pouvait permettre de prévoir l'attaque d'envergure fomentée par le Renégat. En dépit de tous ces pouvoirs si durement acquis, Seïs ne peut rien y faire...

Suite au coup de coeur du premier tome, je ne pouvais qu'enchaîner la lecture avec le second tome! Un vrai régal, lui aussi!

On débute avec le retour de Seïs à Macline suite à son entrainement. Les débuts du récits sont calmes. Trop calme même, durant la lecture, j'avais cette boule au ventre, cette impression de calme avant la tempête. Et quelle tempête! Angel Arekin nous dévoile ici un deuxième tome tout à fait captivant, empli de rebondissements, et de révélations qui vous mettront littéralement une claque.

Par des chapitres, nous suivons leur vie actuelle, avec les dangers qui se précisent petit à petit. Par d'autres, Seïs revient sur son entrainement grâce à des moments clés.
Macline c'est bien, mais l'appel du sabre se faisant, Seïs quitte à nouveau sa ville natale - et Naïs - pour prendre ses fonctions à la capitale, Hom-Tar, où les jours s'écouleront, jusqu'au sacre du nouveau roi. Au fil des pages, le pressentiment grandit quant au fait qu'il va se passer quelque chose. En tant que lecteur, on ne le définit pas forcément, jusqu'à ce qu'on le lise. Précisons tout de même que la lecture n'est nullement ennuyeuse, malgré le calme dont je parle!

La lecture se faisant par cycles, nous tombons sur un cycle dont la mise en page change complètement : des pages noires, une police blanche, pour souligner les cycles se déroulant sur les terres de Noterre. Chapeau bas à la maison d'édition pour cela, je trouve que cela rajoute un plus à l'ouvrage.
Nous rencontrons dans ces cycles Shin Torii, son identité, la crainte qu'il inspire, au travers des yeux de la narratrice qui semble être la fameuse Méridiane du premier tome. [Shin Torii est défié au sein même de sa demeure, évènement qui semble avoir une importance, mais que nous ne faisons qu'effleurer du doigt pourtant. Il se voit offrir un symbole, offert ensuite à Naïs au cycle suivant, par un gamin poisseux et troublant. Là encore, serait-ce un indice semé par l'auteur, pour quelque chose de plus grand, qu'elle nous réserve pour la suite?]

Dans ce second tome, on découvre une nouvelle "espèce", les Assen. Une sorte de mort vivant. On apprend de même - avec stupeur - que [Naïs] est Assen. À nouveau, le flair du lecteur indiquera que c'est plein de jolies promesses pour la suite!

À partir des 300 pages, impossible de lâcher ce livre. Une sorte de transe se met en place, et vous ne quittez plus les lignes des yeux, jusqu'à la fin. On sent que quelque chose se prépare à l'horizon, que ça va être gros, mais on ne l'a pas encore devant les yeux. C'est là également tout le talent de l'auteur, semer des faits, des éléments, de ci, de là, nous surprendre, ne pas permettre de deviner la suite... Outre ses descriptions merveilleuses qui vous font entrer un peu plus dans un univers superbe qui n'a pas dévoilé tout ses secrets, le talent de l'auteur pour manier les mots et l'intrigue est juste parfait.

Six tomes sont prévus pour cette saga, et au moment où je me disais que l'auteur pouvait en faire des dégâts en autant de tomes (entendez par là de lourdes pertes, de personnages auxquels on s'est attachés etc.), voilà qu'elle me tue le [Lampsaque] ! Soyez sûrs que cela m'a mis une claque.
Quelques fautes d'orthographes - peu présentes jusqu'alors - se font dérangeante dans cette frénésie de lecture.

Alors que le lecteur pensait savoir qui est en réalité le Porteur de Mort, voilà que c'est [notre Seïs] qui est appelé de la sorte. De quoi soulever des interrogations dans notre esprit!
Parlant suite d'ailleurs, c'est avec [une vision d'horreur] que l'auteur nous laisse, les nerfs à vifs, n'ayant plus qu'une envie : lire le tome 3. Pour lequel il nous faudra patienter quelque peu, bien entendu. Au terme de ces deux tomes, une crainte me vient tout de même : le niveau peut-il être plus haut encore? Je prie pour que cet engouement ne s'essouffle pas au fil de la saga.

Le Lion Blanc - Tome 3
Auteur : Angel Arekin
Le Porteur de Mort

Seïs se voit contraint d'abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline. Mais voilà, la jeune femme s'approche dangereusement de Noterre... au risque de tomber entre les griffes du lion blanc.
Toutes les fondations du pays sont menacées et risquent de s'effondrer, et au-delà, celles de leur propre existence. Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du fossé qui les sépare désormais ?

SORTIE PROCHAINEMENT

Tags : Auteur : Angel Arekin

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.195.11) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lost-library

    07/11/2017

    Je sais plus si je t'ai dis que le fameux entretien, je n'ai pas été retenu.

  • lost-library

    07/11/2017

    Sinon ça va ?

  • Chabouquine

    01/10/2017

    ► C'est bon, tu peux enchainer jusqu'au chapitre 15 ^^
    J'ai enfin avancé! ma tête ne tourne plus, les phrases non plus. J'vais essayer de mettre les bouchées doubles pour avancer dans ce grooos retard de lecture!
    J'ai pas compris l'intervention de Tom Bombadil par contre.... Genre, c'est pour faire des chapitres en plus ou quoi? Ou il va revenir après? On ne le voit absolument pas dans les films lol
    Enfin, l'action commence à sentir un peu là, ça fait du bien. c'est plaisant à lire, quand ça avance comme ça ^^

    > Hey ravie de voir que tu vas mieux :)

    Alors oui comme toi Tom Bimbadil... Je me demande à quoi il sert. Peut être qu'on l'apprendra dans la suite.

    Allez go pour la suite j'attendais ça avec impatience.

  • Lovely-Books

    19/09/2017

    Une saga qui me tente beaucoup ! :)

  • lost-library

    11/09/2017

    Il va falloir que je m'y mette ♪

  • la-citadelle-des-livres

    10/09/2017

    Je suis vraiment intriguée par cette série, ton avis sur le second tome me rend curieuse !

  • les-livres-une-passion

    10/09/2017

    là encore, un classique que j'aimerais bien lire un jour!

    - Les Hauts de Hurlevent : j'ai détesté

  • Chabouquine

    09/09/2017

    Je vois que tu aime toujours autant, j'espère que le tome 3 sera égale au deux autres tome =)

  • Chabouquine

    09/09/2017

    Comme les couvertures son belle :o

  • Reader-For-Life

    07/09/2017

    il me tente un peu moins celui-ci

Report abuse