Sans (re)père

Sans (re)père
Auteur : Aurélie Coquelet
Sans (re)père

Mon papa est décédé en 2003, un mercredi de février, et si jamais je n'oublierai ce jour, je me devais de continuer d'avancer pas à pas, pour moi, pour ma maman.

Écrire pour avancer m'a semblé naturel. Mon papa écrivait, j'écrivais avec lui... dès lors, quoi de plus normal que de continuer, pour lui rendre hommage?

Aujourd'hui, j'ai avancé, j'ai fait mon deuil. Je ne l'oublierais jamais, il est toujours avec moi, il est là... à chaque page de ma vie, comme il est là, à chacune des pages qui suivront...

" "Papa" mon premier mot,
Ce mot que désormais
Je ne peux plus prononcer
Ce mot qui m'arrache le coeur ;
Qui me ronge de l'intérieur
"

Sans (re)père


Je suis contente d'avoir ce recueil entre les mains. Non seulement, il s'agit d'une auteure que j'ai connue sur les bancs de l'école, mais c'est aussi une personne extra. Je suis fière d'avoir pu me procurer le 14ème exemplaire de son livre, dédicacé qui plus est. Vous pouvez retrouver son blog ici, où l'auteure et Adri' se combinent pour vous parler à la fois lecture et cinéma.

J'ai procédé en deux temps pour la lecture de son recueil. Tout d'abord, j'ai effectué une lecture globale de son oeuvre, m'imprégnant de la chronologie de ses textes.
Ensuite, j'ai lu un par un chacun de ses poèmes plus intensément, me plongeant dans ce qu'elle a voulu livrer entre ces lignes.
15 poèmes ponctuent ces pages, on a cette chronologie dans certains textes via les années de vide créées par le départ précoce de son papa. C'est un bel hommage qu'elle lui rend là, émotions et amour transpirant au travers des lignes.
Inutile de m'étendre sur la signification du titre, qui est parlante. J'ai apprécié l'intégralité des textes présents au sein de ce recueil, mais ceux qui m'ont le plus touchée sont ceux qui ponctuent les 6 ans et les 7 ans d'absence de son papa.
Je pense qu'au delà de l'hommage qu'elle rend à son papa, chacun peut d'identifier au travers de ses textes, qu'il ait perdu sa figure paternelle ou pas.
Plus personnellement, j'ai pu entrevoir la souffrance qui m'attend le jour où cela m'arrivera.
J'ai pu découvrir une nouvelle plume, une belle plume, qui j'espère fera naître d'autres oeuvres.

Tags : Auteur : Aurélie Coquelet

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.195.11) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Camille

    16/12/2017

    Pour info, l'auteur fait une promo sur sa page lecture. Je viens de le prendre comme ça (bon, c'est moins cher sur le site de la maison d'édition, mais il n'y a pas la dédicace, ni le dialogue avec l'auteur ;) )

    1582901021775621

  • Un-ete-42

    01/12/2017

    Oh c'est trop coool pour ton amie :D !!! Le recueil a l'air très touchant, rien qu'à lire la 4e de couverture j'en ai presque eu les larmes aux yeux !
    J'aime bien la couverture, avec le noir et blanc, on devine la douleur et la douceur des souvenirs, le deuil et le bonheur passé, et puis le côté abstrait rappelle la notion de perte de repères :)

  • les-livres-une-passion

    10/09/2017

    ça c'est un Jules Vernes qui me tente ! je pense que je 'lai acheté d'ailleurs, il doit être quelque part dans ma bibliothèque!

    - J'ai trop envie de le relire mais je ne l'ai plus, il faut absolument que je me le rachète pour le découvrir avec mon fils <3

  • la-citadelle-des-livres

    31/07/2017

    Je ne suis pas branchée poésie, mais tu m'intrigues. Le résumé, le sujet, ça me tente beaucoup. Je trouve la couverture très atypique, je trouve qu'elle correspond bien à l'idée d'être sans repère, elle est très chouette. Bravo pour ton amie, j'espère que ce recueil trouvera son public, il a l'air super touchant et intéressant, merci pour cette découverte ;)

  • livre-resume

    28/07/2017

    Wake me up when september ends, de Green Day me suffit largement sur le thème. J'ai mes raisons d'éviter les lectures hommages, d'autant plus quand il s'agit de la perte d'un père. Je suis contente de voir que ce livre t'a touchée et j'imagine que tu ne sera pas la seule mais ce sera sans moi.

  • CANTIO

    27/07/2017

    Un pain merguez lol, loin du végé ^^
    ---
    En effet lol

  • CANTIO

    27/07/2017

    Un espèce de steak végétarien et un gratin de légumes, légumes du jardin. Et toi ?

  • CANTIO

    27/07/2017

    Bon je vais aller me faire à manger moi. Encore toute seule ce soir :/

  • CANTIO

    27/07/2017

    C'est génial, tu étais amie avec elle à l'école ou pas spécialement ?
    En tout cas c'est super que tu aies pu avoir son livre dédicacé.

  • Reader-For-Life

    26/07/2017

    J'ai beaucoup la couverture et le titre apres je ne sais pas si je pourrai le lire les poemes et moi sa fait deux apres peut-etre que coté personnelle et qu'une sorte d'histoire de l'auteur est raconté sa pourrait passé

Report abuse