1 tagged article Auteur : Mathieu Gaborit

Les Chroniques des Féals 01/01/2013

Les Chroniques des Féals


Coeur de Phénix - Tome 1
Le Fiel - Tome 2
Le Roi des Cendres - Tome 3

Il est un endroit légendaire, au coeur de l'Empire de Griff', dont on ne parle qu'à voix basse : la Tour Ecarlate.
Ce donjon de pierre rouge, entouré de mystère et de crainte, est la demeure des phéniciers. Depuis la nuit des temps, ces mages préservent un secret qui pourrait être vital dans la guerre qui s'annonce : la maîtrise des fabuleux oiseaux de feu!
Januel, le plus doué de leurs disciples, a été choisi pour faire renaître le phénix de l'empereur. Ce prodige doit sceller l'alliance des royaumes contre l'ennemi surgi du domaine des morts: la Charoogne. Mais la cérémonie tourne au drame et confronte le jeune homme à un destin inouï...


Les Chroniques des Féals


Je possède cette édition des "Chroniques des Féals"

Les Chroniques des Féals


Le premier tome, "Coeur de Phénix", je l'ai trouvé long, long à démarrer, ennuyant. Mais, à chaque fois que je songeais à le ranger sur son étagère et ne plus l'ouvrir, un petit élément apparaissait, ce qui me motivais pour continuer. J'ai au final été emportée par l'histoire, au bout du je ne sais quel chapitre. Je me suis vite attachée aux personnages de Januel et Scende. Cette histoire est l'un des premier livre que je lis de Gaborit, et au final, bien que j'ai trouvé ce premier tome moyen, l'histoire n'est pas si mal, ce qui m'a motivée pour lire le deuxième tome.

Contrairement au premier tome, le second, "Le Fiel", m'a emportée de suite, mais carrément! Un moment que j'ai particulièrement aimé, c'est la transformation en dragon d'un des personnage du livre. J'ai vraiment adoré, bien que j'ai trouvé l'instant un peu court! Il est le tome que j'ai préféré dans cette trilogie. Disons que c'est le seul qui m'ai emportée et que je n'ai pas trouvé ennuyant ou long un seul instant.

Concernant le troisième tome, "Le Roi des Cendres", il ne m'a pas plus emportée que cela, c'est la raison pour laquelle je l'ai stoppé et repris, stoppé et repris... Enfin, si je devais le qualifier, je dirais qu'il est long, long, long et lassant. Il y a bien quelques chapitres qui vous emportent, on se dit, ça y est, c'est bon, ça démarre enfin, mais cela retombais vite dans le lassant. Il y a de nombreux personnages, on suit chacun des personnages à travers des chapitres différents. A certains moments, je me retrouvais dans le sketch de Gad Elmaleh "C'est qui Jean-Baptiste?" lorsque l'auteur parlait d'un personnage, je m'embrouillais dans les noms, retournais précédemment dans le livre pour faire le point de qui est qui... Et entrecouper cette lecture pour lire d'autres choses n'a pas aidé, je l'avoue. J'ai souvent peiné à lire ce livre, et la fin est... je dirais que cette fin est un fin pas extraordinaire mais pas non plus celle que j'attendais (sans pour autant avoir une idée précise de la fin que j'attendais).

Tags : Auteur : Mathieu Gaborit