1 tagged article Auteur : Lionel Behra

Les Arcanes du Temps 01/05/2017

Les Arcanes du Temps
Auteur : Lionel Behra

Et si les voix que Jeanne d'Arc prétendait entendre n'étaient pas d'origine divine et que la réalité se révélait plus stupéfiante encore ? Et si une technologie de voyage intertemporel permettait d'agir sur le passé pour modifier le présent? Après de multiples aventures, Khéléan va découvrir que notre Histoire n'est que le fruit d'une incroyable machination...

Les Arcanes du Temps
Les Arcanes du Temps


Comme vu sur la dédicace, l'auteur m'a apostrophé lors du salon des Halliennales 2013 pour me parler de son bouquin. "Histoire", "Voyages dans le temps et l'espace", il ne m'en a pas fallu beaucoup plus pour éveiller mon intérêt. L'auteur a ici écrit un bout d'histoire à sa manière, se basant sur des éléments véridiques et des personnages qui ont réellement existé, faisant en sorte que tout ce que vous découvrirez dans ce roman vous paraîtra.... plausible.

On commence la lecture avec un court chapitre, parlant d'une demeure dans laquelle on est entré 20 jours plus tôt - la narration est en je, élément franchement agréable pour se plonger un peu plus dans le récit - et de laquelle on sort, accompagné de camarades qui ont vécu la même aventure. Et là, révélation choc. Et là, vous vous dites que votre roman est juste foutu, que l'auteur a spoilé tout seul son ouvrage mais vous poursuivez quand même : l'auteur ne serait pas si bête n'est ce pas? Mais tout au long du récit, vous garderez cette information dans un recoin de votre tête... Cela va-t-il vraiment se passer? On parle de voyage dans le temps, il y aurait peut être une chance que....?

Ensuite vient le récit. Concrètement, on suit Khelean - notre ado/héros principal - qui joue avec son meilleur ami Maxime, sa cousine Auriane et sa soeur Alexia dans le bois derrière chez lui, à une sorte de chasse à l'homme. Pour éviter d'être débusqué, il va franchir une limite qui va vous entraîner bien loin dans les méandres de l'histoire, l'histoire de Jeanne d'Arc.

Le côté un peu négatif de ce livre, ce sont les histoires croisées. Elles ont toutes leur importance pour le déroulement du récit, mais elles peuvent perdre le lecteur. Vous serez parfois avec Khelean, parfois avec le groupe d'ado au complet, puis avec le propriétaire de la demeure, un certain Monsieur Blackrow, vous connaîtrez l'histoire du scientifique qui a mis au point les bracelets qui permettent le voyage dans le temps mais aussi celle d'hommes de mains pas forcément sympa, et surtout Jonathan, qui est un personnage central lui aussi, en raison de la mission qui lui incombe.
Rassurez-vous, tout devient plus clair quand les personnages se rejoignent. Connaitre leur parcours individuel permet une meilleure compréhension de leur histoire commune.
Je me dis que certaines personnes ont pu être perturbées par cette lecture, s'y perdant parfois, comme moi je m'y suis perdue aussi : fin d'un chapitre super haletant, tu entame le suivant puis là tu bloques "Mais... pourquoi il fait ça? Ha ! On a changé d'époque, tout va bien. Reprogrammation du rythme lecture et c'est reparti" Cela n'arrive pas tout au long du livre, mais au moins une fois ou deux. Déstabilisant!
Autre point négatif, il faudra qu'on m'explique comment un ado lambda parvient à utiliser tranquillement un flingue. Je sais qu'il y a les jeux vidéos, mais quand même... Ce détail manquait un peu de réalisme à mon goût.

Alors que j'arrivais aux 2/3 du livre, je me demandais jusqu'où l'auteur irait dans l'histoire de Jeanne d'Arc, jusqu'où nos ados poursuivraient leur aventure, comment tout cela se terminerai... C'est à ce moment que le livre prend un peu en action. J'entend par là que le récit est de bout en bout prenant, mais qu'arrivé à ces 2/3 du livre, le niveau monte d'un cran, tel un sprint final : les pages défilent.

Je dois avouer que la fin est des plus surprenante. Le jeu du temps, ses implication en fonction de qui est là, qui ne l'est pas, qui vit... En prime l'auteur nous offre une vision du monde tel qu'il aurait été si Jeanne d'Arc n'avait pas vécu [ Une vision pas déplaisante du tout, si vous voulez mon avis ]
Aussi, j'ai une petite question qui me reste en suspend et à laquelle j'aurais aimé avoir une réponse [Où a été envoyé Blackrow? Je l'imagine volontiers en costard à la Préhistoire personnellement :) ] Mais d'un autre côté, l'auteur laisse place à l'imagination, et c'est pas plus mal (à moins qu'il ait vraiment donné l'info dans son roman et qu'actuellement, j'ai du coup bien l'air bête)
Et pour le fun, je me suis aussi demandé pourquoi l'auteur n'avait pas envisagé que Jeanne [actionne le dernier bracelet restant à son époque pour rejoindre Khelean dans le futur? au milieu du bûcher, ni vu ni connu, on appuie sur le bouton et hop, direction le futur.]

J'ai eu un peu honte d'ouvrir si tard ce roman, mais je n'en suis absolument pas déçue, et puis de toute façon "mieux vaut tard que jamais".
La plume de l'auteur est des plus agréable, j'ai passé un réel bon moment dans ce livre, bien que les débuts ont été difficile - il faut un temps pour s'adapter à tous ces récits emmêlés. C'est une jolie découverte, que je conseillerais avec plaisir.
Vous croiserez certainement des personnes qui ont pour avis que l'auteur n'a pas maîtrisé les voyages dans le temps, mais je peux vous certifier que j'ai trouvé tout cela palpable, et ai envisagé *mode complot* que ça pourrait éventuellement exister. Je ne suis pas pro des techniques de voyage dans le temps (si quelqu'un l'est, je suis prête à l'écouter), mais je pense que désirer une exactitude scientifique précise n'est pas utile quand on peut passer un super moment avec ce bon bouquin.

Tags : Auteur : Lionel Behra - Halliennales 2013